Actions

L’action au cœur de notre association

Une méthodologie, un but : agir pour construire un avenir meilleur

La jeunesse engagée et responsable… Oui, elle existe !  

Les membres de la Jeune Chambre Economique estiment qu’il est de leur responsabilité de citoyens d’agir localement, et de contribuer à apporter des améliorations pour construire une économie pérenne, et favoriser le « mieux vivre » ensemble.

Les projets développés sont les moyens de faire progresser la société, en devenant force de propositions aux côtés des entreprises et des élus. La Jeune Chambre Economique est un laboratoire d’idées nouvelles ou innovantes.

La JCE, un incubateur !

Les membres identifient une problématique territoriale, cherchent une solution concrète pour y répondre et démarchent des entreprises et des institutionnels locaux pour la financer et la mettre en place. Chaque projet (« action ») est menée par une équipe de plusieurs membres et s’inscrit dans 4 axes :

  • agir pour l’emploi
  • préserver la planète
  • l’économie
  • aménager son territoire

Cadre JCI du Citoyen Actif : Notre feuille de route

Ce que l’on souhaite apporter à nos membres :

Savoir mener des projets innovants : En suivant une méthodologie inspirée de l’entrepreneuriat,

Manager une équipe s’appuyant sur l’intelligence collective : le collectif est au cœur des apprentissages. Cela permet à la fois de découvrir des nouvelles méthodes de créativité et d’animation, centrées sur l’intelligence collective, et d’apprendre à manager des profils différents, par la motivation.

Connaître les sphères influentes et être acteur du dialogue sociétal : au carrefour des sphères économiques, politiques et associatives, pour faire dialoguer tous les acteurs de la société.

Devenir un « change maker » pour piloter des transformations : former nos bénévoles pour qu’ils soient en mesure d’anticiper et de piloter des transformations, dans la société comme dans leur entreprise. 

« La clé de la créativité est de commencer en ayant la fin à l’esprit, avec une vision et une idée précise du résultat souhaité ».
Stephen Covey

La composition du groupe projet : la commission

La commission est composée d’un directeur de commission, de membres et d’observateurs.

Après avoir fait la formation Directeur de Commission, le Directeur passe à la mise en pratique et doit :

  • savoir comment définir un projet de commission, le prévoir et le réaliser,
  • mobiliser les membres de la commission, intégrer et responsabiliser des membres,
  • conduire efficacement des réunions.
  • être le lien entre le bureau et les membres de la commission.

La commission doit répondre à des Objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et Temporellement défini). Elle doit aussi savoir :

  • optimiser ses ressources et éviter de gaspiller,
  • produire de l’intelligence collective,
  • être efficace dans le temps,
  • planifier,
  • travailler avec des partenaires,
  • être autonome financièrement ,
  • identifier les risques et y réagir,
  • transmettre le projet,
  • évaluer le projet.

Notre méthodologie de gestion de projet :

Nos membres maîtrisent les 6 grandes phases de la conduite d’un projet : la phase d’enquête, la phase d’analyse, la phase de planification, la phase d’action, la phase d’évaluation, la phase de transmission et aussi la phase de promotion d’un projet.

Utiliser une méthode, c’est maximiser ses chances de succès dans un projet et, à la JCE, la gestion de projet est au cœur de l’engagement !

Une idée d’action ?

Celle-ci passera par une première phase : l’enquête. Cette démarche d’enquête permet de faire un état des lieux de l’existant, du territoire, des besoins, des acteurs locaux… Elle positionne le projet – alors à l’état d’idée – dans un contexte économique et/ou social.  

Les éléments seront ensuite analysés afin de confirmer l’utilité et l’intérêt du projet pour la cité : dans quelle mesure cette action porte-t-elle un changement positif ? Est-elle innovante ? Comment peut-elle être construite ? Avec quels partenaires ?   

Suivront alors des phases de planification, de recherches de partenaires, de réalisation.

Et… de transmission ! Car une action «JCE» expérimente mais n’a pour vocation à être portée dans la durée. Elle sera donc transmise à un partenaire ou aux pouvoirs publics qui pourront la pérenniser.

A quoi reconnait-on une action Jeune Chambre ?

  • Elle doit répondre à une problématique sociétale non résolue
  • Elle apporte une réponse concrète, locale, tout étant en résonnance avec les « Global Goals » de l’ONU
  • Elle doit s’inscrire dans le triptique Jeune Chambre
  • Elle est exclusivement financée par une recherche de partenaires publics et privés
  • Elle est obligatoirement collective, menée en équipe et apprenante pour tous

Thème national 2020 pour un impact durable

« Optimisons nos ressources pour allier développement économique et développement durable »

Les actions de la JCE Nantes !

Nos actions transmises :